Langue Gèante (E)

C’est une plongée murale adaptée à tous les plongeurs, car elle n’a aucune difficulté particulière. Cependant, il est conseillé de vérifier la présence de courant et de vérifier lors de la plongée la profondeur maximale prévue, car le fond du mur se dégrade jusqu’à plus de 40 mètres.

Info 
Degré de difficultéFaible pour les deux itinéraires
- Moyen, avec présence actuelle
Profondeur maximale32 mètres (route vert)
30 mètres (route rouge)
Visibilitéhaut
- Moyenne si le courant est présent au sud
Durée35 minutes (route vert)
45 minutes (route rouge)
InterestNe le manquez pas
Zone protégée marineA

Route

En descendant du gavitello, nous arrivons à 18 mètres sur une grande masse circulaire à la base (25-27 m). Il est riche en fissures colorées. À quelques mètres de l’ouest, il y a une énorme langue de roche blanche qui passe de 12 m à 25, puis se dégrade à environ 30 mètres.Nager à l’est, puis avec le mur à notre gauche, on voit après quelques dizaines de mètres l’entrée majestueuse d’une grotte entre 24 et 18 mètres, la taille est telle qu’elle évoque l’image d’un portail qui est regarde le bleu. En entrant sur le côté gauche, vous traverserez une longue fente verticale profonde d’environ 15 mètres, dont les murs à la fin montrent des milliers de paraplandins et des jeux de lumière spectaculaire qui pénètrent dans la voûte perforée. De telles fissures permettent également une fuite facile de nos bulles. En retournant à la sortie, nous restons sur la gauche pour passer à travers une ouverture éclairée par la sortie électrique bleue. Juste à l’extérieur, à gauche commence une zone entre 22 et 32 meters où vous pouvez voir les restes d’amphores, signe d’un ancien naufrage. À l’est de la grotte, le mur alterne les zones où il est parfaitement vertical et d’autres où il est couvert par de gros blocs de pierre blanche qui descend jusqu’à 35 m. Le long de ces pentes, il y a certainement la rencontre de grands saraghi et des rangs qui entrent dans les labyrinthes formés par des blocs de pierre. Nous nous dirigeons vers le gavitello sur le bord de l’est de la steppe de 10-12 à 20-22 mètres. Ainsi, en s’appuyant sur un gros rocher datant de 12 à 7 mètres, on peut observer des saragies bandées, des regards, de la salsa, des perroquets, des pieuvres et des murins.

Gallery